formats
Publié le 24 juillet 2015, par dans Non classé.

11650779_10206927861452843_1497299366_n

Photo signée Marion Ruszniewksi, who else ?

La chanson que j’emporterais un peu partout serait “Jaded” d’Aerosmith, extrait de l’album Just Push Play, sorti en 2001. Même si ce n’est pas leur meilleure, c’est LA chanson qui m’a fait entrer dans l’univers du rock. J’avais 11 ans, j’étais devant une chaîne musicale, MTV ou MCM, à l’époque où elles passaient encore des clips. Et cette chanson m’est venue en pleine face. Je vois ce gars, Steven Tyler, et hop, révélation, voire révolution. Je me suis dit que c’était trop bien, musicalement, que le clip était fabuleux.

Avant la fin de la chanson, j’ai filé dans le bureau de mon père et pris un Post-it et un crayon pour noter toutes les informations ! J’ai même noté les crédits. J’ai tout repris tel quel !
On venait d’avoir internet à la maison, mais c’était encore le vieux modem téléphonique, j’avais des créneaux horaires pour y aller, ce n’était pas illimité… J’ai quand même pu faire plein de recherches sur le groupe. Et j’ai vu qu’Aerosmith sortait un coffret sur sa première période, genre 1973 à 1982-83.

Je l’ai commandé sur Amazon, je me souviens qu’il coûtait 655 francs à l’époque. J’habitais dans un patelin paumé en Lorraine, le premier disquaire était à 65 kilomètres de chez moi. Il me fallait ce coffret pour découvrir l’univers du groupe. J’ai écouté les premiers albums et j’ai trouvé qu’ils déboîtaient encore plus que “Jaded” ! Mais cette chanson m’a introduite dans le monde du rock’n’roll… Et après, quand j’ai découvert l’œuvre du groupe, c’était plus ou moins fait pour moi.

J’ai ensuite eu la chance de rencontrer un copain de mon père qui a su que j’écoutais des trucs des années 70 et qui m’a conseillé d’écouter Radio 21, une station belge qui ne passait que du rock de tous les styles. Le dimanche matin, il y avait une émission consacrée aux classiques, ce qui m’a permis de découvrir Led Zeppelin et compagnie. Ça a fait boule de neige, je me suis aperçue qu’il y avait des influences avant et après, et j’ai plongé dans ce magma…