Home / Archive for category "Chanson-fétiche" (Page 2)
formats

Merci au lapin Miffy d’avoir prêté ses lumières à la séance photo de Marion Ruszniewski S’il n’en reste qu’une, ce serait “I’ve Been Thinking” de Cat Power. C’était un peu compliqué pour moi de choisir une chanson, parce que je fais toujours des listes de dizaines et de dizaines de morceaux préférés par thème. Au

(More)…

 
formats

On ne change pas une équipe qui gagne… Merci Marion Ruszniewski pour la photo Mélanie S’il n’en reste qu’une, ce serait “Losing My Religion” de R.E.M. qui est MA chanson en fait. Comme je suis gentille, je la partage avec le reste du monde, mais elle m’appartient et ce depuis l’année de sa sortie, d’abord

(More)…

 
formats

Photo Marion Ruszniewski, who else ? Il y a deux chansons qui me reviennent toujours. La première, c’est “Le Commerce de l’eau” de Dominique A, la deuxième, “Prière de parfumer” de Jean Fauque. La chanson de Dominique A m’a accompagné pendant très longtemps, sa mélodie est très simple, c’est quelque chose de facile qui se

(More)…

 
 
formats

Une fois encore, c’est Marion Ruszniewski qui a dégainé son gros appareil… J’ai une passion pour les chansons de rupture. Je crois que ma préférée, celle à laquelle je reviens le plus, c’est “Going To A Town” de Rufus Wainwright. Ce n’est pas une chanson de rupture entre un homme et un homme ou un

(More)…

 
formats
Publié le 21 août 2015, par dans Chanson-fétiche.

Aujourd’hui, place à un duo père-fils. Et pour une fois, ça ne parlera pas de rock… Mais une chose ne change pas, c’est Marion Ruszniewski qui a pris les photos dans un jardin extraordinaire, forcément !* Jean-Pierre Je pense que je choisirais “Coin de rue” de Charles Trenet. C’est une chanson merveilleuse. C’est un truc

(More)…

 
formats

Marion Ruszniewski à la photo, parce qu’on ne change pas une équipe qui gagne Choisir une seule chanson. Non mais ça va pas bien. Déjà, les dix albums de l’île déserte m’angoissent, à tel point que j’ai trouvé la parade : chaque année, en janvier, depuis 1996, je me fais une compile, par ordre chronologique,

(More)…

 
formats

Vous ne la voyez pas, mais Marion Ruszniewski est derrière l’objectif ! “Wish You Were Here” de Pink Floyd. C’est complètement cliché et en même temps, c’est ma chanson. Je peux la réécouter des milliards et des milliards de fois. C’est celle de mes treize ans. Au milieu de ce disque un peu futuriste, on

(More)…

 
 
formats

Photo de Marion Ruszniewski, prise devant l’autel à Elvis J’étais d’abord partie sur “The Nobodies” de Marilyn Manson, parce qu’ado, j’avais l’impression qu’il était le seul qui me parlait, mais finalement, j’ai eu la révélation au Hellfest pendant le feu d’artifice. Ils ont passé “Bohemian Rhapsody”, la chanson qui m’a accompagnée toute ma vie. Et

(More)…